Rechercher
  • Damien

Let’s go - Afghanistan!

Mis à jour : 5 mai 2019

C’est parti!


Il est 18h30 et on est la veille de mon départ. Je commence à me demander pourquoi j’ai décidé de partir visiter l’Afghanistan pendant presque 10 jours… C’est pas exactement comme d’habitude. Cette fois-ci ce n’est peut etre pas que l’adrenaline qui me fait cogiter mais une forme de peur.


Finalement, j’ai en tête les images des montagnes de ce pays, les préjugés que je m’etais fait sur l’Iran(et sa population!), l’envie de pouvoir raconter des choses que peu de gens ont vu, immortaliser ces endroits pour mes proches...et finalement tant d’autres choses qui font que j’aime voyager dans ces conditions.


Je me lève avec une énergie de dingue pour le voyage.




Il y a une question qui est revenue fréquemment depuis que j’ai annoncé ce voyage: Comment j’ai préparé le voyage?


Google - Voyage touristique afghanistan


Résultat n°1: Afghan Logistics Tours




J’ai donc pris contact avec l’agence qui est aussi une agence de sécurité pour les expatriés (notamment Australiens et Américains) et organise des tours dans le pays.


Le CEO Muqim Jamshady a pris contact avec moi via Whatsapp pour caler un itinéraire qui convienne compte tenu de mes contraintes de temps et celles des déplacements sur place. Vous découvrirez le programme jour par jour.




Le voyage commence bien!


Ce matin, un de mes meilleurs potes, me dit qu’il a parlé avec le frère de Marc Victor. Qui est Marc Victor? Il s’agit du restaurateur français à l’instigation de la création du restaurant L’ATMOSPHERE qui a inspiré la série KABOUL KITCHEN.


Je récupère donc le numéro pour rentrer en contact avec lui. Il commence par me demander comment j’y vais et qu’est-ce qui est prévu. Notre ami commun, qui m’a donné ses coordonnées, lui avait dis que je faisais le pays en sac à dos… Non non pas cette fois-ci! J’ai compris que si c’était le cas il allait m’en dissuader rapidement...


On échange rapidement mais il m’explique que cela fait 10 ans qu’il est rentré sur Paris et qu’il n’a plus trop de contacts sur place. Il m’a quand même envoyé le numéro d’un ami qui y travaille et fait des allers-retours...On verra ce que ça donne.



C’est partis pour un Toulouse/Istanbul - Stop de 7h - Istanbul-Kaboul. J’arrive sur place à 6h40 du matin pour une bonne première journée de découverte de Kaboul.

117 vues

© 2017 par Damien Catala

  • Black Instagram Icon

dc

reportages